Historique de l’école privée Notre Dame à Vernaison

Cours du haut pour la maternelle

Cour du haut pour la maternelle avec le préau

L’école privée Notre dame à VERNAISON existe depuis 1948 elle accueille les élèves de la toute petite section au CM2 (maternelle et primaire).

LA MAISON ABEL

Le 10 Septembre I941 : La Cité Paroissiale de Vernaison enregistrait l’apport d’une propriété appelée « La Marronière  »

 De 1942 à 1948 : cet immense bâtiment servit de logements aux réfugiés.

Le 17 mars 1948 : l’école libre de garçons, qui était dans ce qu’on appelle aujourd’hui  » la salle Dominique Savio  » se transporta à la maison Abel, sous le couvert d’un bail passé entre l’association des famil­les et la Cité paroissiale de Vernaison.

Cour du bas pour le primaire avec le préau

Cour du bas pour le primaire avec le préau

En 1953 : après consultation du Cardinal de Lyon, l’école fut fermée ; le bâtiment avait fortement souffert, en particulier d’incendies.

En 1960 : l‘école publique n’avait pas suffisamment de locaux. Le Conseil de la Cité Paroissiale autorisa l’école publique à utiliser deux classes au rez-de chaussée de la maison Abel. Dans le contrat l’école avait la possibilité de résilier dans les trois mois. En même temps une vente de terrain avait été consentie en prévision de la construction d’un groupe scolaire. .. C’est le terrain vide qui se situait entre la route de Lyon et la Soie (Aujourd’hui cette construction est réalisée).

En 1963 : l’usine de la Soie était menacée de fermeture. Pour la maintenir à Vernaison, des travaux d’agrandissement devaient être entrepris pour accueillir de nouvelles machines. Cet agrandissement ne pouvait se faire que sur le terrain appartenant à La Cité Paroissiale. Pour le développement économique de la commune de Vernaison, la Cité accepta. Le 13 septembre la parcelle fut vendue et l’on construisit l’agrandissement de l’usine. Pendant cette période, pour utiliser le premier étage, il y eut le patronage des filles, et deux foyers y furent hébergés.

Cour du haut pour la maternelle

Cour du haut pour la maternelle avec le portique

Entre I965 et 1968 : plusieurs études ont été faites mais les investissements étaient trop important pour réhabiliter ce bâtiment.

Le 20 février 1968 : M. Mortamet, architecte, fit néanmoins un chiffrage pour rendre cette maison utilisable afin d’y intégrer une école.

Le 5 mai 1968 : jour de la confirmation à Vernaison, M. le Maire et plusieurs conseillers municipaux, constatant le retard dans la construction du groupe scolaire, demandèrent à la Cité Paroissiale de pouvoir installer sur le terrain des classes préfabriquées. Avec la présence de Mgr. Ancel, les membres de la Cité donnèrent leur accord avec la possibi­lité de résilier le contrat en cas de besoin. Durant cette réunion les membres du comité des écoles libres prirent ainsi connaissance du projet de création de l’école « Notre Dame ».

Le 4 décembre 1968 : Le Curé de la paroisse entreprit la réparation de deux pièces au premier étage. Pour éviter un investissement important, il fit le travail par lui-même. En effet, il manquait des locaux pour le catéchisme car les effectifs avaient énormément augmenté. Il y avait déjà à cette époque plus de deux cents enfants dans les cours d’enseignement religieux et les effectifs devaient doubler dans un avenir proche.

Cour du bas pour le primaire

Cour du bas pour le primaire

En Janvier 1969 : la direction de l’enseignement libre et le comité des écoles libres, après avoir étudiée un certain nombre de projets, se sont portés sur la maison Abel pour pouvoir maintenir l’école libre, demandée par un certain nombre de parents …

Le 9 mai 1969 : la direction de l’enseignement libre, le comité des écoles li­bres, M. le Maire, ont étudié sur place les possibilités et ont adopté un projet provisoire qui pourrait s’améliorer dès que le groupe scolaire serait construit et qui tiendrait compte des besoins de tous.

Le projet consistait à libérer le bâtiment pour l’école libre avec la cour qui est au-dessus et les préfabriqués continue­raient à être utilisés avec la cour attenante pour l’école publi­que…

Les familles ayant des enfants à l’école libre s’engagèrent à faire les travaux nécessaires par eux-mêmes pour éviter des coûts trop importants.

L’objectif était de terminer les travaux pour l’ouverture de l’école libre en septembre 1969 à la maison Abel…

Une partie du texte ci-dessus a été publié dans « NOS VILLAGES » N° 51 le 21 juin 1969

Le 8 septembre 1969 : ouverture de l’école Notre Dame à la maison Abel avec un effectif de 95 enfants … Il était entendu que les salles du bas furent utilisées pour l’enseignement religieux.

En Février 1971 : après linstillation du groupe scolaire, dans la nouvelle école publique, Cité paroissiale et Comité de l’école libre furent d’accord pour acheter les préfabriqués. Maitre Nové Josserand, homme d’affaires pour le diocèse conseilla que cet achat soit fait par le comité de l’école et passe ensuite avec la Cité avec un contrat de jouissance gratuite semblable à celui qui fut passé et qui était encore vala­ble jusqu’en décembre 1971 avec la municipalité de Vernaison. L’école publique avait donc un bail avec la Cité Paroissiale pour les locaux utilisés dans la maison Abel … Ce bail a été enre­gistré le 4 juillet 1969…

En mai 1971 : Le Curé de la paroisse entreprit de mettre en état la salle des compteurs comme il avait été décidé en réunion de la Cité Paroissiale en date du 1er février 1971 pour créer une salle supplémentaire de catéchisme. Il a fallu faire une chape, avec revêtement… consolider les poutres au plafond… faire un faux plafond… reprendre le crépis­sage des murs … mettre sous tubes d’acier calorifugés les conduites d’eau … refaire toute l’installation électrique…et peindre le tout …. Le mobilier des trois salles de catéchisme a été acquis entièrement par la Cité Paroissiale …

Le logo de l’école Notre Dame jusqu’en 2012

logo Ecole Notre Dame avant 2012

Le logo de l’école privée Notre Dame de Vernaison à partir de 2013

 

Logo de l’école Notre Dame en 2013